La météo

Afin de bien vous préparer pour votre séjour, nous vous conseillons de connaître la météo du Lac-Saint-Jean !

À suivre par téléphone au (418) 669-5055

La météo

Lors de votre séjour à l’igloft, vous devrez concorder vos sorties avec la météo de l’extérieur. En plus de bien lire et comprendre la fiche #13 qui explique bien la gestion du froid, certaines notions et ressources vous sont partagées dans cette section.

La température ressentie

La température ressentie ou indice de refroidissement éolien est un indice qui exprime la sensation subjective de froid ou de chaleur en fonction de la température mesurée, du vent et de l'humidité relative. Historiquement mis au point au Canada et aux États-Unis, l’indice est évalué par des formules empiriques de telle façon qu'il soit intuitivement comparable à la température qui causerait la même sensation sur la peau nue dans des conditions de vent nul et d'humidité relative normale.

Les rafales de vents

Une rafale est, en un site donné, un renforcement brutal et passager du vent, qui se traduit par une hausse brève et soudaine de la vitesse instantanée du vent en comparaison de la valeur alors acquise par sa vitesse moyenne1. Elles sont causées soit par l'instabilité de l'air, soit par les obstacles topographiques ou artificiels, telles les hautes constructions. Le terme bourrasque est souvent utilisée comme synonyme mais il s'agit plus d'une augmentation de la vitesse moyenne sur une courte durée

La poudrerie

La poudrerie est de la neige déjà au sol qui est soulevée et poussée sous l'effet du vent. On parle de poudrerie élevée ou tout simplement de poudrerie si la visibilité est réduite. Lorsque la visibilité est fortement réduite (moins d'un kilomètre pour de longues périodes, les Américains parleront de « blizzard » La poudrerie peut se produire avec ou sans chute de neige et dépend de la force du vent. Il faut en général un vent de plus de 40 km/h et de la neige au sol formée de flocons assez fins pour pouvoir être soulevés.

Les particularités du secteur

Bien qu’étant partiellement couvert des vents grâce aux îles à proximité, les hébergements en igloft se situe dans un secteur particulier. En effet, à cause de la position des vents dominants et de la morphologie du lac, les rafales amènent souvent de grandes accumulations de neige lorsque le phénomène de la poudrerie s’installe. Sachez qu’en plus d’une visibilité réduite, les excursionnistes pourraient se buter à l’apparition d’importantes lames de neiges dans les sentiers. Il est d’autant plus important à ce moment-là, de bien cerner le portrait de la météo durant son séjour à l’igloft.

Les zones d’infiltration d’eau

Chaque année, des ajustements du niveau d’eau du Lac-Saint-Jean sont effectués dans le but de contrôler le débit des rivières. Ces fluctuations peuvent amener certains secteurs à subir des infiltrations d’eau. En effet, une quantité d’eau peut possiblement s’infiltrer dans les glaces et laisser une accumulation liquide sous la neige. Sachez que ce phénomène est courant et n’affecte pas l’épaisseur de la glace.

Coordonnées

Voici quelques ressources pour vous permettre d’obtenir un portrait le plus détaillé possible de la météo durant votre séjour à l’igloft :

Environnement Canada : 418 669-5055 (Alma) https://meteo.gc.ca/city/pages/qc-144_metric_f.html

Météo Média : https://www.meteomedia.com/ca/meteo/quebec/saint-gedeon-lac-saint-jean-est